plant walk frame102.jpg
...c'est d'être a poil
 

Bienvenue sur le site du Charme d'Adam, laboratoire vivant pour l'exploration et l'exercice d'activités liées à la santé et l'épanouissement de l'individu, la communauté et l'écologie.

Un site consacré à la plante médicinale et mes intéractions avec elle

2017 r3200005.jpg
  • Facebook - White Circle
  • Pinterest - White Circle
  • Instagram - White Circle
Que toute herbe portant semence et tout arbre portant fruit soient notre nourriture
 

Les Origines

Les deux se distinguent par leur contour: le charme a des dents, le hêtre a des poils. Ou plus proprement dit,

Le Charme d'Adam c'est d'être à poil

En effet, l'expression regroupe bien le thème du projet et de la philosophie qui le dirige. Ce n'est pas une question de commencer un parc nudiste au sens strict, mais bien d'une façon plus large: celle de voir les choses comme elles sont et comme elles sont censé être.

Cela signifie également de jouir de légumes et aromates qui sont bons parce qu'ils sont bons, et non parce qu'ils ont été déguisés par des colorants et édulcorants qui masquent les goûts que la nature nous a si justement donnés. Nous avons évolué pour la nature et elle pour nous. Sa santé est la nôtre et la nôtre la sienne. La déguiser pour cacher ses plaies et essayer de la tromper serait s'insulter soi-même (il paraît qu'il y en a qui repeignent leur gazon avec de la peinture verte quand ce dernier brunit...).

 

Il s'agit aussi de comprendre la nature par une observation brute et sans intentions, pour la comprendre dans sa valeur intrinsèque et non purement utilitaire. Ensuite on peut l'aider a s'habiller pour mettre en valeur ses atouts, pour danser ensemble à travers le jour, la nuit, les saisons...

Le Charme d'Adam a pour berceau le jardin du Château de Waleffe. Depuis déjà des centaines d'années le jardin a été soigné au service de la propriété, comme en témoigne la couche d'un demi mètre de humus qui recouvre l'argile sous-jacent. On me dit que celui-ci est le résultat du travail méticuleux des ancêtres, qui passaient chaque brouette de compost de feuille de charme à travers un sommier pour en faire une sorte de soie terrestre...

Le Charme d'Adam: tel a été baptisé le jardin du Château de Waleffe. Le nom étant une partie mnémonique pour distinguer le Charme (Carpinus betulus) par rapport au Hêtre (Fagus spp.) 

charme hetre.jpg
DJI_0733.jpg

Un (premier) mot sur la plante médicinale

La plante médicinale représente pour moi le summum de toutes les plus belles choses existantes.

D'abord en tant que plante : organisme végétal qui, une fois choisi son lieu de germination, s'engage pendant toute sa vie à y faire son chez soi.

 

Elle m'attire par toutes les techniques élégantes qu'elle a développées et qui font d'elle une chimiste des plus ingénieuses - une industrie qu'elle dissimule par modestie sous une façade sage et paisible. C'est pour ces raisons que j'aime la plante (et encore plus quand elle fait l'exception). 

Enfin, son mariage à l'homme - par lequel est née la santé - lui donne son attribut anthropocentrique de "médicinale". Toute plante peut apporter du bien à la santé humaine. La frontière entre nourriture, médicament, poison, drogue se fait très floue...

garden066.jpg
IMG_0742.JPG

Ainsi je me dédie à officier l'union de la plante avec l'homme. Je les héberge dans mon jardin, je vais a leur rencontre en promenade. Je les observe, les étudie, par la théorie et par la pratique. Par l'université et l'expérience, je fais de même avec les humains, et par consultations phytothérapeutiques, je leur trouve leur complément végétal pour retrouver ou surpasser leur santé. 

Aujourd'hui la plante médicinale est mise de coté et même des fois ridiculisée. Ceci peut être par malfaisance ou ignorance, mais il en reste que notre santé en souffre profondément.

Je vous invite a faire le tour de cette page web, sorte de contrepartie digitale à mon jardin Hesbignon, et à retrouver cette vieille alliée qui a évolué pour nous et nous pour elle. 

  • Facebook
  • Instagram